Historique

C’est en 1907 que Baden Powell, un britannique fonde le scoutisme en Angleterre. Ce mouvement se répand rapidement dans le monde entier. Il compte actuellement 40 millions de scouts actifs, dont 42’000 membres en Suisse, répartis en 600 groupes. Le premier groupe en Suisse est créé en 1910.

A Nyon, le groupe des Trois-Jetées voit le jour en 1912 déjà. Le mouvement nyonnais connaît des hauts et des bas – souvent liés au manque de chefs. La formation de ces derniers s’effectue au travers de stages au Centre national de sport à Macolin ; elle est obligatoire pour tous les chefs et responsables des camps.

Une grosse crise secoue notre mouvement en 1995, avec le départ du chef de groupe à l’étranger, pour y poursuivre ses études; l’effectif est alors au plus bas (environ 30 jeunes). Heureusement, un ancien scout revient s’occuper des tâches administratives, permettant ainsi au nouveau chef de groupe de se consacrer entièrement aux activités scoutes. L’année 1998 est marquée par la création d’un comité de soutien, formé d’anciens scouts, dans le but d’établir des statuts pour le groupe et d’épauler les chefs dans les différentes tâches administratives. La même année, il a fallu beaucoup insister auprès de la Municipalité pour que le scoutisme soit considéré comme une association sportive et non comme un mouvement social – ce qui influença positivement les subsides !

Le 23 juillet 1998, les locaux mis à disposition par l’entreprise Perrin à Vich sont complètement détruits par le feu, bouté par des jeunes (non scouts). Dans l’urgence, la ville de Nyon met à disposition des scouts de Nyon l’ancienne habitation de l’Usine à gaz jusqu’en 1999, année où nous déménageons dans l’ancien établissement horticole à la route de Clémenty. En 2011, après l’arrêt des tirs obligatoires au stand de tir à Valmont, la ville nous propose ce bâtiment, idéalement placé en pleine nature et proche des transports publics. La ville de Nyon demande aux scouts une participation financière de 80’000.- aux travaux de transformation et prend en charge les 25’000.- restant. Ce financement, possible uniquement grâce aux subsides de la Loterie Romande.

Depuis que le groupe bénéficie d’un comité de soutien et de locaux provisoires adaptés aux activités et bien situés, l’effectif augmente régulièrement, pour atteindre plus de 200 membres, actifs et sympathisants, en 2019.

Mais l’urbanisation de la ville a eu raison de l’ancien stand de tir, qui a dû céder sa place à un éco-quartier d’environ 120 appartements. Une fois de plus, la commune nous soutient et nous propose un nouveau lieu de vie, en nous mettant à disposition le pavillon scolaire près de l’école de Mangette, dans le quartier des Plantaz. Il s’agit du 20e lieu de rencontre des scouts de Nyon, depuis la fondation du groupe en 1912!

Nous voici actuellement bien logés… Jusqu’au prochain déménagement ! Celui-ci se fera lors de la réalisation des immeubles du plan de quartier de la gare des Plantaz, dès que la gare du train Nyon-St-Cergue sera déplacée à l’Asse.